Parler de la mort aux enfants

Un thème difficile, déjà abordé dans À Chouchou pour la vie, avec mon cher Colonel Moutarde.

Yannick et moi ne devions pas le rater, celui-ci.

Nous avons choisi d’évoquer la perte d’un grand-parent, ce moment d’autant plus cruel et délicat que les parents sont aussi dans la douleur.

Le-papou-d-Aminata-est-mort

Les copains sont présents pour accompagner Aminata.

L’occasion d’évoquer les croyances des uns et des autres… La présence de sa petite bande soudée soutient Aminata dans l’épreuve. Et la famille affronte avec tendresse ce chagrin partagé.

J’espère que notre petit livre, modeste, tout simple, aidera parents et enfants à parler de la mort et du deuil.

En écrivant cet article, j’ai une pensée pour Florence dont la merveilleuse grand-mère vit ses derniers jours. Et pour Ombelline qui vient de perdre son grand-père adoré.

Le papou d’Aminata est mort, Milan, coll. Les Inséparables, à partir de 5 ans.

Une réflexion sur “Parler de la mort aux enfants

Une bulle ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s