L’épreuve de la lettre recommandée

Quand un livre ne se vend plus qu’au compte goutte, l’éditeur prend souvent la décision de le solder, opération préliminaire à la sinistre mise au pilon.

La saison des soldes étant ouverte, j’ai reçu une lettre recommandée m’annonçant le déstockage de Chez nous on danse… Sur lequel je suis aussitôt tombée par hasard dans une librairie de la rue Saint-Martin (avec d’ailleurs un bel espace jeunesse).

chez nous on danse

Une dame le feuilletait avec beaucoup d’intérêt… ❤

Ce matin, un coup de fil d’une éditrice m’annonçant la mort dans l’âme le fin de Bijou et Yi Yi. La série n’a pas rencontré son public. C’est la première fois qu’un éditeur a la délicatesse de me prévenir de vive voix, ça m’a vraiment touchée.

Il en faut peu parfois pour reprendre confiance. Merci Brigitte !

Regarde pas en bas et accroche toi !

On regarde pas en bas et on s’accroche !

Réclamation

Coup de fil de Colette, 6 ans, qui vient de terminer À Chouchou pour la vie. Elle pleure à chaudes larmes, super en pétard :

Il y a quelque chose qui M’ÉNERVE VRAIMENT dans ton livre : quand Kiki, il doit dormir par terre ! C’est méchant.

Pardon Colette, je le ferai plus.

Pardon Colette, je le ferai plus.

Je ne sais pas si je vais continuer à donner mon numéro de téléphone aux lecteurs.

Bienvenue dans l’animation !

Ce matin, je suis allée voir une productrice qui voulait me rencontrer pour parler d’un nouveau projet, j’étais tout ébouripoustouflée.

être écrivain

Youhou !

 

Mais finalement elle n’est pas venue.

D’après son assistant, elle est partie en vacances après avoir annulé tous ses rendez-vous. Heu… Pas tous, apparemment.