L’épreuve de la lettre recommandée

Quand un livre ne se vend plus qu’au compte goutte, l’éditeur prend souvent la décision de le solder, opération préliminaire à la sinistre mise au pilon.

La saison des soldes étant ouverte, j’ai reçu une lettre recommandée m’annonçant le déstockage de Chez nous on danse… Sur lequel je suis aussitôt tombée par hasard dans une librairie de la rue Saint-Martin (avec d’ailleurs un bel espace jeunesse).

chez nous on danse

Une dame le feuilletait avec beaucoup d’intérêt… ❤

Ce matin, un coup de fil d’une éditrice m’annonçant la mort dans l’âme le fin de Bijou et Yi Yi. La série n’a pas rencontré son public. C’est la première fois qu’un éditeur a la délicatesse de me prévenir de vive voix, ça m’a vraiment touchée.

Il en faut peu parfois pour reprendre confiance. Merci Brigitte !

Regarde pas en bas et accroche toi !

On regarde pas en bas et on s’accroche !

Les enfants de Laval

Les bibliothèques de Laval Agglomération m’ont invitée pour deux jours de rencontres. Cette aventure s’est révélée ébouripoustouflante !

Laval est la patrie d’Alfred Jarry et du douanier Rousseau (ce qui en dit long sur le grain de folie qui assaisonne le coin) et c’est une ville qui aime les livres. En deux jours, j’ai découvert des bibliothécaires pétillantes, des intervenantes BCD enthousiastes, des bénévoles dévouées, des libraires fans de littérature jeunesse et de bd, des associations à fond dans le roman… J’ai constaté que le raout d’inauguration de la librairie Corneille attire plus de monde qu’un grand bal à l’Opéra… J’ai passé une soirée délicieuse à invoquer les mânes de Marguerite Duras et de Saint-Simon… Et surtout, surtout, j’ai partagé des moments précieux avec des classes malignes et généreuses, dont les élèves sont non seulement de jeunes lecteurs passionnés mais aussi des poètes, des nouvellistes, des illustrateurs et des romanciers de moins de dix ans. Qui dit mieux ?

saint berthevin

Les enfants de Saint-Berthevin

Louverné 3

À la médiathèque de Louverné

Folioscopes Chez nous on danse

Les folioscopes ébouripoustouflants d’Argentré !

Snif c’est déjà fini, on rentre à Paris…

cochon de Laval

Ce cochon s’est révélé un sujet de conversation incontournable dans le train et le métro.

Et tout ça parce que Chez nous on danse !

chez nous on danse

Merci aux enfants et aux enseignants des écoles du Lac, de la Forêt, Jean-de-la-Fontaine et Jean-Yves-Cousteau, et à tous ceux qui ont permis, favorisé et organisé ces jolies rencontres : Véronique, Lætitia, Ghislaine, Béa, Simon, Charline, Arlette, etc.

Sélection prix du roman jeunesse Laval

chez nous on danseChez nous on danse est en bonne compagnie !

Sélectionné pour le Prix du roman jeunesse de Laval, cet album croise en chemin des histoires et des ouvrages tous plus chouettes les uns que les autres. Ça met un peu la pression… Pas de panique : quoi qu’il arrive, des rencontres sont déjà prévues avec les jeunes lecteurs. Miam ! Je ne sais pas vous, mais quand je vois les illustrations d’Anne Montel, j’ai des fourmis de saut de chat dans les pieds.