Pouvoirs de l’imagination

Cette année, le festival Lire en poche de Gradignan célèbre l’imagination.

Imagination. Un de mes mots préférés au monde…

J’y serai, noyée au milieu d’une centaine d’auteurs merveilleux. Si vous passez près de Bordeaux, venez ! Plus on est de fou, plus on…

Gradignan

Je serai sur le stand de la librairie Libellule.

Lire en Poche, 13eme édition. Le parrain est Harlan Coben.

On se voit ce week-end ?

 

Montreuil cette année

Montreuil 2015, fin aujourd’hui.

Montreuil 2015

Début décembre, rendez vous au salon du livre jeunesse.

J’ai aimé : 1) Rencontrer Jean-Marc, l’illustrateur du Petit Tailleur de pierre – c’est chouette de mettre un visage sur un talent, surtout s’il est souriant, chaleureux et gentil ! 2) Revoir Sandrine qui est l’une de mes personnes préférées dans le monde de l’illustration. 3) Papoter avec Guillaume Griffon, grâce à qui L’Agrume devient plus excitant chaque année . 4) Croiser des copines ; des lecteurs ; d’enthousiastes futurs libraires. 5) Découvrir des livres captivants.

Yukiko n'a pas changé depuis Le Kami de la Lune ;)

Yukiko en train de lire notre dernier album.

J’ai détesté : 1) La chaleur, comme toujours. 2) Une certaine morosité du salon, moins joyeux, moins affairé, moins foufou que d’habitude, et avec moins d’enfants. 3) Les parents qui s’en prennent à leurs enfants parce qu’ils en ont marre de la chaleur, du bruit, et on les comprend (d’en avoir marre, pas de s’en prendre aux enfants). 4) Découvrir que parfois derrière les livres qui m’attirent se cachent des auteurs qui ne m’attirent pas du tout.

Une partie du butin…

Une partie de mon butin cette année… 🙂

Eh ho, les gens ! Quand les lecteurs poireautent à notre signature, c’est relouche de s’interrompre 20 mn sans un mot d’excuse pour taper la causette à un pote qui passe par là. Marre des cuistres qui prennent les lecteurs en otage. Pour ceux qui ne le savent pas, il y a une salle réservée aux auteurs, où on nous offre du soda et des cafés gratos.

Hier, j’ai croisé au moins un dessinateur dont le talent m’a sauté aux yeux. Et les mauvaises manières aussi. Quand on pense à ceux si talentueux qui sont aussi des gens exquis, ça ne donne pas envie de bosser avec lui.

Les gros ego, ça me fatigue.

Les gros ego, ça me fatigue.

Je trouve la muflerie très ennuyeuse. Je sais, je ne suis pas une fille à la mode.